Histoire

Histoire

  • De forteresse arabe à  grand port de la Méditerranée

    Les musulmans bâtirent une Ràbita, une forteresse arabe située près de l’embouchure de l’Èbre, et Charles III, des siècles plus tard, avait projeté d’y construire une ville qui devait convertir ce petit village de pêcheurs en un des plus grands ports de la Méditerranée.

     
    Il y a plus de mille ans, les musulmans se rendirent déjà compte des avantages d’habiter près de l’embouchure de l’Èbre, dans une zone où la mer était tranquille, abritée par le port naturel, formé par les sédiments que charriait le fleuve. Ils construisirent une Ràbita, une petite forteresse médiévale de laquelle ils pouvaient contrôler le commerce et le passage des bateaux en amont du fleuve. Au fil des siècles, toutes sortes de flottes se sont arrêtées dans ce port, des frégates d’Alfons le Magnanime aux vaisseaux des armées napoléoniennes. Ce fut également d’ici qu’embarquèrent, au cours de l’été 1610, les morisques expulsés de la vallée de l’Èbre, et l’endroit où Charles III eut l’idée de fonder une ville qui devait devenir l’un des plus grands ports de la Méditerranée occidentale. Le projet échoua, mais, aujourd’hui encore, on peut parcourir ce projet historique dans le tracé urbain de Sant Carles de la Ràpita : une ville côtière abritant l’un des ports de pêche les plus dynamiques de Catalogne et qui est devenue l’une des stations touristiques les plus en vue des Terres de l’Èbre.

  • Galerie de photos
  • Page web www.larapita.cat
You can win a travel with #tastingspain Terres de l'Ebre